La Security Fabric : se protéger durablement face à l’IoT généralisé

Les récentes attaques associées à l’Internet des Objets soulignent à quel point il est simple de transformer des milliards de dispositifs en armes dont l’impact est particulièrement lourd sur l’économie digitale de pays entiers et de millions d’utilisateurs. Ces problématiques s’accentuent face à la carence de fonctions pertinentes de sécurité et d’administration sur nombre d’objets connectés.
Ce défi est important pour les entreprises actuelles dont les données doivent rester sécurisées lorsqu’elles transitent via différents équipements et environnements, des tablettes aux applications cloud. Les produits et plateformes de sécurité spécifiques ne proposent pas la visibilité et le périmètre fonctionnel nécessaire pour identifier, et encore moins sécuriser, les vecteurs d’attaques liés à l’IoT.
La Security Fabric de Fortinet répond aux besoins de sécurité de l’IoT
Pour protéger le périmètre étendu de l’IoT et du Cloud, les organisations doivent s’orienter vers une Security Fabric qui fait évoluer l’infrastructure dans une optique de visibilité de bout en bout, de segmentation du réseau et de protection intégrale. Les entreprises doivent capitaliser sur trois fonctions essentielles de sécurité réseau pour juguler les menaces issues de l’IoT :
 
1.    Apprentissage – Une visibilité intégrale sur le réseau permet d’authentifier et de classer de manière sécurisée les objets connectés, de définir des profils de risque et d’affecter ces objets à des groupes sur la base de leur niveau de confiance validé. Clé de voûte de la Security Fabric de Fortinet, le FortiOS dote chaque module de sécurité et composant réseau de fonctions d’awareness et de visibilité. Cet atout permet aux équipes informatiques d’identifier et de gérer leurs objets connectés et le trafic associé sur différentes zones critiques de l’infrastructure.
 
2.    Segmentation – Les entreprises doivent pouvoir segmenter leurs dispositifs et communications IoT en des groupes auxquels s’appliquent des règles, puis attribuer des privilèges de base selon le profil de risque de chaque objet connecté. Le pare-feu de segmentation interne de Fortinet permet aux entreprises de segmenter leurs réseaux et équipements, pour appliquer des règles de sécurité spécifiques, par type d’équipement et par besoins en accès réseau.
 
3.    Protection – La Security Fabric de Fortinet corrèle les incidents de sécurité de l’IoT aux données de cyberveille et assure une prise en charge synchronisée des menaces IoT. Les objets connectés vulnérables peuvent être mis en quarantaine et restaurés sur différentes zones du réseau, pour contrer l’expansion des menaces et le trafic malveillant en amont des systèmes critiques et des données corporate.
 
La Security Fabric de Fortinet a su convaincre de nombreuses grandes entreprises (industrielles et « Utilities » notamment) et administrations dans le monde, et les accompagne dans leur volonté de sécuriser leurs objets connectés critiques.